Wednesday, October 29, 2014

Et voilà l'art à lécole : Niki de Saint-Phalle, l'artiste rebelle !







Google doodle 84e anniversaire de Niki de Saint Phalle
https://www.google.com/doodles/

Hier, Google célébrait la science, ayant créé un doodle très beau au Dr. Jonas Salk, le scientiste pionnier du vaccin contre la poliomyélite. 

D'ailleurs, comme mes lecteurs habituels le savent, j'ai écrit à propos de Dr. Salk et son Doodle.

Aujourd'hui, c'est l'artGoogle nous surprend à nouveau, cette fois-ci présentant un coloré Doodle qui honore une des plus fameuses artistes du XXe siècle. Niki de Saint-Phalle.


Niki de Saint-Phalle
Im Garten der Fantasie, Essl Museum, Klosterneuburg
"Peindre calmait le chaos qui agitait mon âme. C'était une façon de domestiquer ces dragons qui ont toujours surgi dans mon travail"

Niki de Saint-Phalle

Google célèbre aujourd'hui, le 29 octobre le 84e anniversaire de l'artiste française, Niki de Saint Phalle avec un beau doodle, mettant en lumière son œuvre la plus célèbre présentant ses fameuses sculptures colorées de femmes

Le moteur de recherche honore Niki, l'artiste rebelle et créatrice des Nanas  qui est née le 29 octobre 1930. 



Niki de Saint-Phalle: Les Trois Graces
(installed on Park Avenue, 2012)
http://idata.over-blog.com/

Petite Biographie:

Née d'un père français et d'une mère américaine, Niki, née à Neuilly-Sur-Seine se qualifiait de «wild maid» (fille sauvage), «wild soul» (âme sauvage) et «wild wild weed» (herbe folle) dans son autobiographie intitulée Traces. Ses Nanas s'exhibent d'ailleurs fièrement, preuve de son féminisme et de son esprit libéré. Que ce soit les Accouchements ou les Mariées, le corps de la femme ne rentre pas dans la norme.

Mais elle est aussi la créatrice des Tirs, œuvres plus marquées et violentes.

Les Tirs sont des tableaux préparés fixés sur une planche, composés de morceaux de plâtre, de tiges contenant des œufs et des tomates, des berlingots de shampoing et des flacons d'encre. Niki est une tireuse d'élite, elle a appris à tirer avec son grand-père.

nikisantphalle1.jpg

Niki de Saint-Phalle/ art
crédit: Sébastien Soriono | Le Figaro

 Quelques notes importantes:

Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle, à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. 

Niki de Saint Phalle fut l’une des premières artistes femmes à acquérir la célébrité de son vivant, au début des années 1960. Niki de Saint-Phalle met en scène le corps féminin, chose rare à l'époque. Elle les présente comme des êtres indépendants, s'émancipant de la domination masculine dont elle a été victime dans son enfance.

nikisantphalle3.jpg

Niki de Saint-Phalle au Grand Palais
crédits: Lionel Bonaventure/ AFP

Si elle est surtout connue du grand public pour ses célèbres « Nanas », son oeuvre s’impose aussi par son engagement politique et féministe et par sa radicalité.

En France, dans les années 60, elle appartenait au groupe des Nouveaux Surréalistes, et partageait la vie et la création de Jean Tinguely.


niki-de-saint-phalle_portrait.jpg

Niki de Saint-Phalle

Dans la fin des années 1970, elle est l'une des premières à avoir exposé son travail dans l'espace public, notamment en s'occupant de maisons ou affichant ses sculptures dans des parcs.

Très coloré, son travail est preuve d'un engagement assumé à plusieurs causes: la lutte avec les Noirs américains ou celle contre le sida.  Niki et a réalisé avec son fils un film sur le sujet.

Influencée par Gaudi ou le Facteur Cheval, Niki, meurt en 2002 à l'âge de 71 ans. L'artiste, dont les poumons ont été rongés par les poussières de polystyrène qu'elle découpait pour ses sculptures, souffrait d'insuffisance respiratoire depuis la fin des années 1970, et de polyarthrite rhumatoïde depuis le début des années 1980. Elle s'éteint à l'hôpital de San Diego, en Californie, des suites de son insuffisante respiratoire chronique.

Elle n'a eu de cesse de créer des oeuvres monumentales, d'une imagination débridée, ouvertes au grand public et qu'elle a presque intégralement financées. 





Plus de dix ans après, Paris rassemble au Grand Palais son travail dans une immense rétrospective.

A découvrir l'oeuvre et le parcours de cette artiste audacieuse et engagée avec vos éleves.

L'exposition est au Grand Palais dès le 17 septembre 2014 dans les Galeries nationales du Grand Palais, entrée Champs Elysées, et y sera jusqu'au 2 février 2015.

nikisantphalle4.jpg

Niki de Saint-Phalle au Grand Palais
Éducation:

Mes lecteurs savent  que je défends complétement l'enseignement des Arts, dans les cours du collège ou lycée.

Vous connaissez mes idées sur l'importance de l'art chez les jeunes, que se soit la musique, danse, littérature et langues, dessin et autres. Tout cela doit faire partie d'une éducation intégrale.

C'est vrai que la plupart du temps, je présente des ressources numériques, des thèmes, des activités en anglais. Mais je suis sûre que vous les suivez aussi bien en anglais qu'en français.



J'adore les Doodles. Ils sont tellement créatifs! En plus ils accrochent tout de suite les étudiants. Ils apprendrons tout d'un coup un peu plus sur la culture, la science, les technologies.

Oui, la tablette, les mobiles, l'ordinateur, e tableau numérique interactif (TNI) sont là dans nos cours. Ce sont les outils de l'école 2.0.

Les élèves en salle de cours utilisent leurs tablettes ou odinateurs. Et tout de suite sur la page d'accueil du moteur de recherche préféré, voilà le doodle. Voilà la curiosité du savoir qui s'éveille.

C'est motivant, non? On ne peut pas perdre ces petites ressources qui font déclencher la curiosité, le savoir, des activités et souvent des projets. Donc un doodle peut tout de suite déclencher une leçon plus vivante, expressive, créative, autonome.

On est scotché ! Vous voulez plus quoi? De la créativité et de la motivation! Notre imaginaire, la créativité, ne nous quittent ni une minute. Finalement, la préparation des cours se fait d'avance, mais on peut introduire des modifications dans le moment.


Mais attention! Il faut se sentir capable de le faire et de gérer toute une classe.


Et nous faisons progresser nos élèves, pas seulement penchés sur les contrôles, mais surtout et aussi sur les compétences qui se libérent et valorisent avec de l'imagination

Nos élèves, souvent réputés "difficiles", s'expriment et évoluent plus librement quand on les motivent avec de la créativité.

Niveaux d'apprentissage: Primaire; collège ; lycée; CP.

A propos du Doodle de Niki Saint-Phale, ce sera extra dans les cours CP (voie professionelle, Design, Peinture, Sculpture, Multimédia, Musique).

Disciplines: Arts transversale Langues et Litterature, Musique.



 Sculpture Budha/ Niki de Saint Phalle en Israel

Infos/ Activités:

Vingt ans après sa grande rétrospective parisienne (MAMVP, 1993), l’exposition au Grand Palais "propose une relecture de cette oeuvre à l’aune des réévaluations historiques de ces dernières années (histoire du féminisme, de la performance, du cinéma expérimental) mais aussi à partir d’un travail sur des archives de la Fondation Niki de Saint Phalle, largement inédites."

Grand Palais, présentation

Si vous enseignez à Paris ou même dans la banlieue, vous ne perdrez pas la possibilité de préparer une visite à l'aide de vos éléves, bien sûr, à l'Exposition au Grand Palais, une rétrospecive de l'innovatrice Niki Saint-Phalle.

L' exibition présente une rétrospective "propose une relecture de cette oeuvre à l’aune des réévaluations historiques de ces dernières années (histoire du féminisme, de la performance, du cinéma expérimental) mais aussi à partir d’un travail sur des archives de la Fondation Niki de Saint Phalle, largement inédites."

Invitez vos étudiants, collège, lycée, CP, CE1, CE2 à découvrir l’oeuvre chatoyant de Niki de Saint Phalle.

La variété de ses créations alliée à l’emploi de matériaux très divers favorise un parcours mêlant réalisme et imagination pour une belle initiation à l’art.

Consultez le programme pédagogique ici

"Tout bouge, il n'y a pas d'immobilité. Ne vous laissez pas influencer par des coutumes qui ont survécu. Laissez tomber les heures les secondes les minutes.Cessez toute résistance au changement.....Arrêtez de peindre le temps. Arrêtez de construire des cathédrales, des pyramides qui s'émiettent comme des oeuvres de sucre. Respirez profondément, vivez le temps présent, vivez  sur et dans le temps. Pour une réalité belle et absolue !"

Jean Tinguely

G-Souto

29.10.2014
Copyright © 2014G-Souto'sBlog, gsouto-digitalteacher.blogspot.com®

crédits: bande annonce Grand Palais

Creative Commons License
Et voilá l'art à l'école : Niki de Saint-Phalle, l'artiste rebelle ! bG-Souto is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Tuesday, October 28, 2014

Schools : Jonas Salk, the scientist : inventor of polio vaccine





Dr Jonas Salk
credits: getty Images

“There is no patent. Could you patent the sun?”

Jonas Salk

Today, October 28th Google celebrates with a doodle the 100th birthday of the American scientist behind the first effective polio vaccine: Dr. Jonas SalkJonas Edward Salk was born on this day a century ago in New York.




Google doodle Jonas Salk's 100th Brithday
doodler: Mike Dutton

“Thank You, Dr. Salk!” we can read on the homepage animation, which depicts joyful, fully mobile children dancing and running around with dogs and balloons. We know how polio largely impacted children.

This is a beautiful tribute. As so many tens of thousands of children suffered from polio into midcentury, his vaccine began as the stuff of dreams; by the mid-’50s, it was the substance of a profoundly life-altering reality.




Cover of Time Magazine
 March 29, 1954

Jonas Salk : some notes

Born in New York City on October 28, 1914, Jonas Salk was one of the leading scientists of the twentieth century and the creator of the first polio vaccine

He grew up poor in New York City, where his father worked in the garment district. Education was very important to his parents, and they encouraged him to apply himself to his studies.

Dr. Salk got his medical degree in 1939, at the New York University School of Medicine, and was working at the city’s Mount Sinai Hospital before a research fellowship at the University of Michigan — with his mentor — beckoned. 




Dr Jonas Salk at his lab
credits : Mandeville Special Collections Library, UCSD  

In 1947, he moved to head up the University of Pittsburgh School of Medicine’s Virus Research Laboratory, where he did the real groundbreaking work in his march toward a vaccine for paralytic poliomyelitis, or polio.

For one, the team of Harvard scientist John Enders solved how to grow the pure poliovirus in the test tube — a crucial step that enabled Salk’s effective experimentation with a “killed virus.” 

Then there were the needed funds — Salk got backing from the National Foundation for Infantile Paralysis (the March of Dimes Birth Defects Foundation).

In 1954, at least 1-million children — the Polio Pioneers — were tested across the nation (this followed testing that ranged from monkeys to Salk’s own family). 





The vaccine was announced as safe and largely effective on April 12, 1955. Dr. Jonas Salk himself was a humble man and never patented the vaccine, forgoing an immeasurable fortune. 

On the day his vaccine was announced as safe, Salk told the legendary newsman Edward R. Murrow: “There is no patent. Could you patent the sun?”




Dr Jonas Salk

In the ’60s, Salk built his La Jolla biological studies center — his “dream” institute — where he helped lead research on cancer immunology, multiple sclerosis and autoimmune diseases, as well as on development of an AIDS vaccine.

In addition to his research, Salk also wrote several books on philosophical topics. His works include Man Unfolding (1972) and The Survival of the Wisest (1973), which he co-wrote with son Jonathan.

"Salk is known best as the developer of the first successful vaccine against poliomyelitis, but he also made many other contributions in the fields of medicine and biology, philosophy, architecture and the history of medicine."



Dr Jonas Salk
photo: James A. Cox, courtesy of the Salk Institute for Biological Studies

Jonas Salk died of heart failure on June 23, 1995, at his home in La Jolla, California. He was 80.

With his groundbreaking vaccine, Salk had earned his place in medical history. He will always be remembered as the man who stopped polio.

There in La Jolla, near where nimble-limbed hang-gliders launch against the backdrop of the institute’s sun-bleached concrete, resides a memorial to Salk, the pioneer, the hero, the icon. It reads: 

“Hope lies in dreams, in imagination and in the courage of those who dare to make dreams into reality.





Education:

" I feel that the greatest reward for doing is the opportunity to do more."

Jonas Salk

My usual readers know I often introduce Google doodles of the day in curricula. It's a wonderful motivation and it can surprise your students. It can start a conversation about polio in Sciences lesson

Doodles are the fun, surprising, and sometimes spontaneous changes that we can introduce in our lessons to teach about e famous writerspoetspioneers, and scientists.

Everyday we must introduce something captivating in our lessons, even we are teaching important skills in serious curriculum. 

Passion is what will make our students enter in the classroom waiting for something special in the middle of a lesson everyday. 

Schools are very important environments of teaching and learning. They have an important role aiming to renew and reinvigorate global knowledge as they have the mission to educate children and adolescents as future citizens.

These little digital 
resources can be educational challenges to promote some good values in the new generations that will be vigilant and helping to find path towards precious solutions to society and planet. Humanities and Sciences are the basic curricula.



Activities:

I think some of  the activities below could inspire your students but you are free to propose your own ideas:

  • Organize an open day (today or/and nex week) in your school with the help of your students to highlight the importance of science for world development;
  • Open discussions in the classroom to discuss the fundamental importance of polio vaccine in the life of so many children and adolescents and to eradicate polio.
  • Enphazise the different ways science & technologies touch our daily lives;
  • Contact a scientist to a conversation in the school library with students, teachers, parents to highilight the importance of celebrating the centenary anniversary of Dr Jonas Salk;
  • Ask the students to write articles, biographical essay of true stories of children (after a good research on the school library and on the internet), scientific comis (cross-curricula Languages, Sciences, Arts) to highlight the importance of science for sustainable societies;
  • Include the work in the school newspaper;
  • Build classroom-to-classroom connections between schools via the Internet:  schools websites, schools accounts on Facebook or Twitter, to share science projects that will interest students;
  • Arrange a Science Museum visit. Museums are awesome practical lessons.

Levels: All levels (different activities for different grades).





Google doodle/ portrait Dr Jonas Salk
artist: Mike Dutton

Some thoughts:

So as you see, can we say that formal learning is a non captivating method? Of course, not! It must be creative! And teachers are so creative!

Well, there are a lot of funny and engaging activities about Sciences and Humanities that we can create and share with our students, on informal learning (online learning) and formal learning (face-to-face teaching).

Social networks, devices as tablets and smarphones or iphones became fundamental in the classroom.

Believe me! You will have a motivated class that will learn science or humanities.

To us, as educators, "the attitude" of changing methods, and our creative mind to facilitate different learning activities at our young students is happening and used every day at school

"Be less curious about people and more curious about ideas."

Marie Curie

G-Souto

28.10.2014
Copyright © 2014G-Souto'sBlog, gsouto-digitalteacher.blogspot.com®

Creative Commons License

credits video: Historic Films Stock Footage Archive