Sunday, January 17, 2016

Éducation : Souvenirs de Marnie, film d'animation




Souvenirs de Marnie
When Marnie was not there
Hiromasa Yonebayashi,2014

On se souvient encore du beau film d'animation La princesse Kaguya de Isao Takahata, collègue de Miyazaki et co-fondateur  des studios d'animation japonais Studio Ghibli 

Le plus récent long métrage animation du célèbre Studio Ghibli, Japon, When Marnie Was Not There est une histoire émouvante d'amitié, mystère et de découverte qui offre des émotions bouleversantes, et de l'animation à couper le souffle comme le Studio Ghibli nous offrent toujours.




Souvenirs de Marnie

Et bien, Les souvenirs de Marnie ou When Marnie Was Not There est nommé aux Oscars 2016, dans la catégorie films d'animation. Le même pour O Menino e o Mundo or Boy and the World du réalisateur Ale Abreu dont j'ai déjà écrit sur ce blog, le post Exploring Animated Videos in Education (2014).



The Tale of Princess Kaguya

C'est déjà la deuxième nomination pour Yoshiaki Nishimura. Il fut nommé en 2014 dans le même catégorie avec le beau film Le Conte de la Princesse Kaguya que j'ai aussi proposé au même post Exploring Animated Videos in Education (2014) et sur mon blog étudiants/jeunes enseignants O Conto da Princesa Kaguya: filme a explorar (langue portugaise).



Souvenirs de Marnie, 2014
When Marnie was not there
Hiromasa Yonebayashi

Synopsis:

Anna a 12 ans. De nature plutôt renfermée, elle adore dessiner. Après une violente crise d’asthme, sa mère adoptive décide de l’envoyer passer les vacances d’été chez des proches, installés dans la campagne sur l’île de Hokkaïdo, au nord du Japon. 


Souvenirs de Marnie, 2015
When Marnie was not there
Hiromasa Yonebayashi

Au cours d’une de ses promenades, Anna découvre une grande et belle demeure à l’abandon, surnommée « la Villa des marais » qui l’attire, sans qu’elle puisse se l’expliquer. 


Souvenirs de Marnie, 2014
When Marnie was not there
Hiromasa Yonebayashi

Un jour, elle aperçoit à l’une des fenêtres, une jeune fille blonde, Marnie. Anna et elle vont se lier d’amitié, jusqu’à ce que cette dernière disparaisse subitement… 

Le récit s’articule autour de la rencontre entre Anna Sasaki (Sara Takatsuki), une jeune fille timide, aspirant dessinatrice, ayant tendance à violemment se sousestimer, et la mystérieuse Marnie (Kasumi Arimura) vivant dans « la maison des marais » normalement inhabitée.


When Marnie Was There
Joan G. Robinson, 1967

"Il ya 2 ans, on m'a remis un livre de Toshio Suzuki, "Souvenirs de Marnie". C'est un chef-d'œuvre classique de la littérature anglaise écrit par Joan G. Robinson en 1967. Il me fut conseillé par Miyazaki. L'auteur du livre aurait donné la permission de faire l'adapatation au cinéma d'animation."



When Marnie Was There
Joan G. Robinson

Quelques infos sur le livre:

Joan G. Robinson avati déjà écrit plusieurs livres d'enfants, mais When Marnie Was There était son premier livre littérature jeunesse. 

Disponible en anglais et japonais (edition spéciale sortie en même temps que film d'animation), peut être lu en édition papier ou e-book.



新訳 思い出のマーニー (角川文庫) 


La force de Souvenirs de Marnie réside dans le fait qu’à travers des images simples et délicates, une importante histoire d’apprentissage se développe. L’héroïne, Anna, est très solitaire et s’enferme dans son monde imaginaire certes, mais pas irréel. Sa façon d’apprivoiser le monde, c’est grâce à son coup de crayon.


When Marnie Was There

Yonebayashi transpose habilement le récit des côtes britanniques à celles du nord d’Hokkaido, au Japon, en se focalisant sur la relation entre les deux jeunes filles. 

Yonebayashi prend le temps de poser l’atmosphère fantastique et de crédibiliser la première rencontre entre ses deux protagonistes. 



When Marnie Was There

"Les rêves de Sasaki traduisent l’acceptation d’un autre monde, symbolisé par la disparition progressive de la fenêtre du haut menant à la chambre de Marnie. À l’instar de son protagoniste principal, le spectateur se retrouve subtilement pris à partie. La première rencontre nocturne des deux héroïnes s’effectue sur des cadrages centrés et une vue subjective d’Anna au moment clé où Marnie lui tend la main."




Un film éblouissant, empreint néanmoins d’une certaine tristesse.

La solitude ches les jeunes ados:

Prenant pour cadre un récit intimiste, et fantastique, Souvenirs de Marnie décrit aussi avec une incroyable justesse la solitude immense que peuvent ressentir certains enfants et ados

Ces séquences-là sont les plus fortes du long-métrage d'animation. Et les plus tristes aussi. 



When Marnie Was There

Revenant au sujet abordé, la tristesse, la solitude, tout ça va à ldépression qui est souvent une constante chez les adolescents. 

Les enseignants connaissente de plus en plus cette tristes réalité. On la voit souvent dans les yeux des jeunes, dans nos cours. Et nous sommes souvent ceux qui donnent l'alèrte au psychologue de l'école et aux parents à chaque fois qu'ob obsereve ces 'signes'.  

Le film raconte une histoire où la famille, les souvenirs et les ancêtres ont leur importance. Hereusement. C’est en partie ce qui va permettre à Anna de s’ouvrir au monde et aux êtres qui l’entourent. 

Pas très éloigné du genre fantastique, Souvenirs de Marnie est une ode à l’imagination des enfants.


When Marnie Was There

Yonebayashi prend le temps de poser l’atmosphère fantastique et de crédibiliser la première rencontre entre ses deux protagonistes. Les rêves de Sasaki traduisent l’acceptation d’un autre monde, symbolisé par la disparition progressive de la fenêtre du haut menant à la chambre de Marnie. 

La première rencontre nocturne des deux héroïnes s’effectue sur des cadrages centrés et une vue subjective d’Anna au moment clé où Marnie lui tend la main.




When Marnie Was There

Éducation:



" - Well, yes. I believe that children's souls are the inheritors of historical memory from previous generations. It's just that as they grow older and experience the everyday world that memory sinks lower and lower. I feel I need to make a film that reaches down to that level. If I could do that I would die happy." 

Hayao Miyazaki

Les films d'animation sont une ressource numérique forte, motivante, qui passent, de façon ludique, les notions fondamentales liées à l'apprentissage des langues, de la formation civique, du dessin et multimédia et qui font partie de l'ère du numérique.

Mais ils sont aussi des outils assez importants à aider à découvrir les problèmes qui angoissent les jeunes générations, mais peut être aussi à les soulager de cette tristesse, et solitude faisant appel à l'amitié.

C'est surtout cet aspect humain que je veux faire travailler quand je vous propose ajourd'hui Souvenirs de Marnie en cours.

Objectifs :

Aborder les difficultés de l'enfance et adolescence observées, à partir de la lecture et du support image d'un film d'animation aussi sensible;

Traiter les notions étudiées en classe, ayant comme support le numérque (e-books, films);

Déveloper la lecture en langues étrangères;

Favoriser la compréhension par les élèves des points du programme.

Niveau apprentissage: 

A partir de 8 ans.


La production de Souvenirs de Marnie en manga

vue par le réalisateur Hiromasa Yonebayashi


Puissant moyen de communication, les films d'animation, (les jeunes adorent le manga), peuvent devenir éducatifs, en se fixant comme objectif principal d’engager les étudiants à devenir des apprennants actifs, et pas des simples téléspectateurs. 

bien préparer des Activités avant les cours.

Nous voulons enseigner et améliorer les systèmes scolaires 'classiques', pour bien renforcer la présence du numérique à l’école.

Mais surtout aider les jeunes à grandir. On ne doit pas seulement changer les pratiques, on doit regarder les étudiants comme jeunes adultes en formation pour produire/former des citoyens qualifiés et entiers dont nos sociétés ont besoin.



When Marnie Was There
Possible que ce film d'animation puisse motiver vos étudiants, même les plus 'difficiles', à se révéler dans leurs intimité, de façon ludique, sans dramatisme, et interactive.

Les inspirez par leur créativité à grandir sans complexes, sans se sousestimer, au contraire, se valoriser dans la vie intime et dans le parcours études.

Souvernirs de Marnie, nommé aux Oscars 2016, raconte une touchante et inspiratrice histoire de vie.

Et la créativité et sensibilité du réalisateur et du Studio Ghibli donneront une touche poétique, comme 'grands enfants', à nos programmes pédagogiques et aux problèmes de vie de nos jeunes étudiants.
G-Souto

17.01.2016
Copyright © 2016G-Souto'sBlog, gsouto-digitalteacher.blogspot.com®
Creative Commons License
Éducation : Souvenirs de Marnie, film d'animation bG-Souto is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

No comments: