Tuesday, August 16, 2016

Éducation : On va au Musée chasser Pokémon Go ?





crédits: © VilledeCaen

Caen organise un concours Pokémon pour amener les jeunes au musée ! C'est une idée insolite mais très actuelle. On profite du jeu qui fait le buzz pour faire venir les enfants et les jeunes aux musées. Excellente idée!

  • Objectif : faire découvrir les lieux culturels aux jeunes.
  • Quand?

Du 10 août au 28 août, la ville de Caen lance un concours "Pokemon Go". 

Et si Pikachu et ses amis vous servaient de guides touristiques ? Voilà l’idée originale qui a germé à la ville de Caen, via le musée des Beaux-arts et le musée de Normandie.


Un concours sur Facebook est organisé jusqu’au 28 août pour les utilisateurs de l’appli  Pokemon Go.

Ce jeu est accessible du 10 août à 12:00 heures au mercredi 31 août à 12:00 heures sur le pages Facebook et Twitter de la Ville de Caen.
(link is external)
Ce jeu est ouvert à toute personne physique résidant dans la communauté d’agglomération Caen la mer, France, à l’exception des personnes ayant participé à la conception du jeu. 





appli Pokemon Go
Gendarmerie Prévention

  • Visiter quoi:
Les chasseurs de Pokemons auront pour mission de se rendre dans l’un de ces quatre lieux : 

  • La salle de l’Échiquier (Château);
  • L’exposition Sur ce monde en ruines au musée des Beaux-arts (Château) dont l’entrée est gratuite pour les moins de 26 ans; 




 Un Chenipan dans l'église Saint-Georges

  • Quoi faire?
Les participants au concours enverront une capture d’écran (quatre au maximum, une par lieux) d’un Pokémon dans l’un de ces quatre endroits, par mail à l’adresse pokemusee@caen.fr

Les photographies reçues seront mises en ligne dans un album dédié, sur la page Facebook de la Ville de Caen.

Pas encore un pro à chasser des Pokémons? 

Regardez la vidéo tutorial en bas:




  • Réglement Jeu Concours:
Jeu Concours - Ville de Caen: "PokéMusée Caen" 
Réglement complet à lire ici

Attention! Chaque participant ne peut envoyer que quatre photos maximum, dans la limite d'une par lieu.

  • Prix:
Les participants dont les captures d’écran seront les plus  #likées  sur la page Facebook remporteront  l’un des lots suivants : 

  • Places pour le match France espoirs-Islande espoirs;
  • Entrées pour la Foire internationale de Caen; 
  • Chargeurs portatifs, clés USB, DVDs… 

Date finale votes:

Les votes sur Facebook s’achèveront le mercredi 31 août.



Un Soporifk aperçu au Musée des Beaux-Arts
La ville normande Caen utilise donc le jeu en vogue Pokémon GO pour faire découvrir ses lieux de culture aux jeunes générations, mais pas forcément que les jeunes.


En utilisant le principe de réalité augmentée propre au jeu, le but est de prendre une capture d'écran surprenant un Pokémon dans un de ces lieux de culture, et de l'envoyer à cette adresse: 

pokemusee@caen.fr

Réunis dans un album photo sur le réseau social, les clichés qui compteront le plus de «pouces bleus» gagneront le concours.



Un Roucool s'est caché dans l'église Saint-Georgeshttps://www.facebook.com/CaenOfficiel/

Qui aurait cru un jour que les églises aient à remercier des Pokémons? Bien qu'un Pokéstop situé dans l'ossuaire de Douamont près de Verdun, ait été supprimé pour éviter la présence de "chasseurs" sur ce lieu de recueillement, la ville de Caen(Calvados) utilise le même procédé dans un but inverse.
Depuis le 10 août et jusqu'au dimanche 28, la direction culturelle de la capitale du Calvados a organisé un concours sur Facebook destiné aux utilisateurs de l'application en vogue, Pokémon GO

Se cultiver "par accident"


Pour Caroline Delaporte, directrice adjointe à la Culture à la ville de Caen qui s'exprimait sur France 3, l'atout de ce "concours pour les chasseurs est de faire remporter des lots variés tels que des places pour un match de l'équipe de France espoirs, ou encore des entrées pour la Foire internationale de Caen".
Si les Pokémons se retrouvent partout dans la rue, la direction culturelle souhaite faire «voir, un peu par accident, les expositions que nous proposons». 

Une activité plus humaniste que financière puisque les entrées sont gratuites pour les -26 ans

"C'est le meilleur moyen de leur faire découvrir leur propre ville", même si c'est à l'occasion d'un jeu ne "concernant pas directement la culture".
Caroline Delaporte se rassure en rappelant que le milieu culturel, "c'est aussi et avant tout de s'intéresser à toutes les pratiques de nos concitoyens"



Un Rattata à l'intérieur de la salle de l'Échiquier


Contrairement aux apparences, ce concours n'attirera pas que les jeunes, puisque le phénomène est finalement "assez inter-générationnel, [allant] de 15 à 35-40 ans". Même plus!


Un Soporifik aux abords de la salle de l'Échiquier
https://www.facebook.com/CaenOfficiel/
Éducation:


Il faut toujours avoir l'oeil pour ce qui 'trend' et l'adapter d'une façon créative à un but pédagogique. 

On est en vacances d'été. Pas d'école en France. Il y a des jeunes touristes de Caen la mer qui passent à Caen leurs jours de vacances.

Souvent on ne sait pas quelle activité offrir aux jeunes. Rien de mieux qu'un jeu et de la culture. En famille? Entre copains?

Aller d'un un musée, visiter une exposition, connaître un château, même que ce soit dans la poursuite de Pokémon est très créatif et laissera les enfants, et ados un petit goût de culture qui pourra réveiller leur interêt à l'art, complétant ainsi son éducation civique pendant l'année scolaire.

Ils auront des choses à raconter aux collègues et aux professeurs. Ils vont parler de musées, églises, châteaux... et de Pokémons.



G-Souto


16.08.2016
Copyright © 2016G-Souto'sBlog, gsouto-digitalteacher.blogspot.com®

Creative Commons License
Éducation : On va au Musée chasser Pokémon Go ? by G-Souto is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

No comments: